Vous êtes ici : Nourissons et enfants

Informations utiles

Congé maternité

Votre ostéopathe sera en congé maternité du 27 juin au 3 octobre 2016. 

Une remplaçante assurera les consultations en son absence.  Le remplacement sera pris en charge par une ostéopathe...

 

Nourrissons et enfants

Ostéopathe des nourrissons et des enfants à Charnay-Lès-Mâcon près de Mâco

L’accouchement demeure le premier traumatisme pour un bébé, sans parler de l’usage parfois nécessaire des ventouses, forceps… Certaines conséquences non traitées peuvent resurgir soit immédiatement, soit sournoisement se manifester plus tard. Le rôle de l’ostéopathe avec les nourrissons est de faire d’abord un bilan suite à l’accouchement. Il pourra ensuite agir sur divers désagréments, les principaux motifs de consultation étant les coliques, les reflux, la constipation, les troubles du sommeil, plagiocéphalie…  Le traitement est toujours très doux et progressif, ne brusquant pas le nourrisson.  Il est important de préciser que plus l’on intervient tôt, mieux c’est.

Nourissons et enfants

Nourissons et enfants

Certes l’ostéopathie ne guérira pas tous les troubles. Si certains disparaissent rapidement, d’autres sont plus incrustés et ne disparaitront complètement que lorsque le bébé aura grandi, souvent lors de ses premiers pas.  L’ostéopathie aura alors le mérite de rendre ces troubles plus faibles et supportables.

Les techniques ostéopathiques utilisées dans le traitement des nourrissons sont douces et INDOLORES. Le bébé n’a pas mal mais n’apprécie pas toujours d’être immobilisé sur le dos et de ne pas pouvoir bouger à sa guise.

De plus, certaines manipulations lui font revivre le moment de sa naissance avec son lot de désagréments. Rajoutez à cela les angoisses et appréhensions des parents auxquels les touts petits sont très sensibles. Tout ceci explique pourquoi bébé peut pleurer lors de la consultation, mais pas d’inquiétudes !

Par la suite, l’ostéopathe pourra accompagner l’enfant pendant sa croissance, dans les petits incidents de la vie, comme les chutes, chocs (lors des premiers pas et au sport notamment), maladies à répétition (ORL ++), troubles digestifs…. Il sera également possible de travailler en amont et en parallèle d’un traitement en orthophonie ou orthodontique par un travail au niveau des sphères cervicale, crânienne et faciale pour agir sur l’occlusion, la mécanique de déglutition, respiratoire et linguale.

Une consultation avec un nourrisson ou un enfant dépassera rarement 30 minutes, pour s’accorder avec la patience plus limitée des jeunes patients.