Vous êtes ici : Sportifs

Informations utiles

Congé maternité

Votre ostéopathe sera en congé maternité du 27 juin au 3 octobre 2016. 

Une remplaçante assurera les consultations en son absence.  Le remplacement sera pris en charge par une ostéopathe...

 

Sportifs


Les bienfaits de l'ostéopathie

Toute perte de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments ou des viscères peut provoquer un déséquilibre de l’état de santé. Celui-ci se manifeste chez le sportif par différents symptômes, de la simple contracture à la douleur chronique, pouvant altérer ses performances. Une structure équilibrée associée à une mobilité libérée permet une fonction optimale du corps dans sa globalité, nécessaire pour être au maximum de ses capacités.

L’ostéopathie permet d’optimiser la fonction musculaire, la souplesse articulaire et la capacité respiratoire. Choses essentielles pour faire face au mieux à une épreuve sportive. Elle est aussi particulièrement indiquée pour corriger les conséquences des chutes et traumatismes. Dans un deuxième temps, le traitement ostéopathique permet également une récupération optimale après l’effort.

Sportifs

Quand consulter ?


À titre préventif pour établir un “check up”, pour préparer une épreuve ou la saison.
À titre curatif pour rééquilibrer les axes articulaires qui ont été perturbés par un choc, une chute. Mais aussi, après des fractures, des entorses, des opérations chirurgicales pour aider à une bonne cicatrisation et récupération. L’ostéopathie peut aussi effacer les traumatismes anciens.

Mais aussi en cas de :

  • tennis elbow, talalgies, pubalgies, périarthrites, épicondylites ;

  • essoufflement à l’effort, “point de côté” récurrent ;

  • sciatiques, cruralgies, cervicalgies, dorsalgies, lombalgies ;

  • maux de tête, troubles de l’équilibre, vertiges ;

  • mauvaise récupération entre les épreuves ;

  • stress, manque de concentration, troubles du sommeil.

L’ostéopathe sera souvent amené à travailler en collaboration avec un kinésithérapeute pour combiner leur discipline et permettre au sportif de reprendre le plus rapidement possible son activité. Ensemble, ils prennent en considération les entraînements et les échéances importantes des compétitions. L’association des deux est complémentaire et d’autant plus chez les patients sportifs.